Sunday, September 25, 2011

Total crush on de Kooning

de Kooning

J'aime sa peinture aux styles si variés.
J'aime son état d'esprit à la fois tendre et détérioré.
J'aime même le fait qu'il ait ajouté une particule à son nom pour faire classe
Et surtout je me suis totalement réconciliée avec le Moma qui l'expose en ce moment, je veux y retourner encore et encore.

de Kooning, classé parmi les précurseurs de l'expressionnisme abstrait, détestait le fait que l'on puisse ranger les artistes dans des cases. En tout cas, on le voit bien tout au long de cette magnifique exposition où l'on passe de couleurs chatoyantes au noir absolu, de la femme étrange à l'homme nu, du figuratif à l'abstrait de chez abstrait. Rétrospective hors du commun, plus de 70 années de travail, 200 œuvres venus du monde entier, en l'honneur de cet homme qui représente un peu le rêve américain de tout artiste contemporain.

Et oui, Willem de Kooning, fils de négociant en vin, suit une formation d'art et technique dans son pays natal, la Hollande. En 1926, il débarque clandestinement à New York à 21 ans, s'installe à Greenwich Village, le quartier des artistes à l'époque, se lie d'amitiés avec des peintres et se consacre entièrement à sa passion.






On ressent en parcourant cette expo comme une présence de Picasso, Chagall, Kandinsky, Miro, Francis Bacon, Freud, autant de génies inspirés, inspirants. Une belle promenade, on en ressort vivifié, pleins d'idées.

Sur ce je vous laisse, je cours acheter gouache, aquarelle, pinceau, pastel...

Et allez-y si vous avez la chance d'être à New York d'ici le 9 janvier 2012
Sinon vous avez ce site super top pour vous consolez : http://www.moma.org/interactives/exhibitions/2011/dekooning/

1 comment:

  1. le roi du bonnet et de l'écharpeSeptember 26, 2011 at 3:21 AM

    Joli, moi j'adore ce site, on vous épouse comment?

    ReplyDelete